Pannes et dépannages de chaudières au fioul: ce qu’il faut savoir

L’hiver approche, on ressort les moufles, les couettes, ou allume sa chaudière au fioul ou au gaz, on prépare les manteaux et surtout les mouchoirs en prévision des rhumes des enfants. Mais pas seulement pour leur petit nez, qui dit vague de froid, dit les dépenses qui s’en suivent. Vous vous pensez à l’abri de ce genre de mésaventures parce que vous êtes équipés d’une chaudière au fioul, mais encore faut-il s’assurer de son bon fonctionnement et qu’elle ne sombre pas dans le panel de pannes de chaudières et chauffages auxquelles elle est assujettie.

Effectivement, l’ensemble des mécanismes qui constituent la chaudière au fioul, ou au gaz, sont susceptibles de vous provoquer quelques sueurs froides en ne voulant plus fonctionner au moment de l’hiver et d’allumer votre chauffage.

Quoi de plus frustrant qu’une chaudière alimentée au fioul qui s’allume puis qui s’éteint quelques instants après.

On récidive une tentative d’allumage et rebelote, même résultat.

Surtout, ne vous acharnez pas, les chaudières au fioul sont justement équipées d’un programme de sécurité interne qui provoque l’arrêt de la chaudière volontairement. Ce programme de sécurité se déclenche lors d’un dysfonctionnement des mécanismes ou d’une panne de toute sorte afin de préserver le système et les risques occasionnés par un mauvais fonctionnement de la chaudière qui est couplée au chauffage et au ballon d’eau chaude.

De quelle type de panne peut-il s’agir ?
Pour répondre à cette question, il est utile de comprendre le fonctionnement de cette chaudière pour en saisir les différentes failles et sources d’incidents. N’oubliez pas que votre chaudière alimente votre ballon d’eau chaude et les canalisations de votre chauffage. Il est donc important de comprendre les tenants et aboutissant d’une panne ou d’un mauvais fonctionnement de votre chaudière au fioul.

Tout d’abord, le principe de base se fonde sur une combustion entre du fioul domestique et de l’oxygène, aussi appelé gaz carburant. Cette combustion produit ainsi une grande quantité de chaleur qui est transférée vers les radiateurs, les différents chauffages de l’habitation et les systèmes de réchauffement d’eau courante à utilisation quotidienne (ballons ou autres réservoirs d’eau chaude). Cette combustion est effectuée grâce à un brûleur et dont le fioul y est acheminé grâce au gicleur (ne rigolez pas ;-).

Pour chacune des étapes énumérées, un problème ou une panne peut survenir et déclencher le système d’alerte du système de chaudière. En effet, une perturbation dans les réglages du gicleur ou du brûleur, entraînant une combustion imparfaite ou anarchique, peut être dangereux et nécessite donc une intervention d’un plombier professionnel pour y remédier. La connaissance de la plomberie de la chaudière au fioul considérée est primordial dans la réussite du dépannage de chaudière, au fioul comme au gaz d’ailleurs.

D’autre part, un dérèglement des électrodes de la chaudière, qui sont, elles, à l’origine des étincelles initiant la combustion peut entraîner, lui aussi, un défaut d’allumage de votre chaudière au fioul. En conséquence, il est nécessaire de vérifier la normalité de la flamme ; ainsi, sa couleur et sa forme peuvent être des indicateurs de la source du problème.

De plus, ces indicateurs peuvent aussi révéler un problème de débit ou d’apport d’air provoquant une combustion incomplète qui peut être très inquiétante à cause des émissions de gazes nocifs (monoxyde de carbone par exemple).

En outre, un manque de fioul peut lui aussi engendrer cette combustion imparfaite. Pis encore, cette diminution du niveau de carburant, pouvant être dissimulé par un défaut de la jauge ou du flotteur, aura des conséquences sur l’ensemble de la chaudière au fioul. En effet, la carence en fioul provoque une insuffisance de lubrifiant dans les canalisations et tuyauterie du système de chaudière, ainsi qu’un encrassement des filtres ou du gicleur de la chaudière… Tous ces petits maux, un après l’autre, vont causer l’usure prématurée de votre matériel et diminuer son espérances de vie, entraînant pannes et dépannages successifs.

Un moyen de remédier à cela sans risque est de souscrire un contrat d’entretien de chaudière auprès d’une plomberie professionnelle. Chaque années, une révision d’entretien est assuré par un professionnel qui s’assure de contrôler chaque point de la chaudière en fonction de sa marque, et assure un service de dépannage tout au long de l’année qui est inclut dans l’abonnement au contrat annuel de révision et d’entretien.

Par ailleurs, dans les chaudières au fioul, la dilatation de l’eau lors de son réchauffement entraîne une variation volumétrique qui va être permise et contrôlée par un vase d’expansion. Si ce vase d’expansion est percé ou coule, la pression à l’intérieur de la chaudière peut s’altérer et devenir néfaste pour le système de chauffage général.

Cette pression modifiée peut aussi être la conséquence de la présence d’air dans les différentes canalisations. Cette panne peut cependant être réglée par une simple purge du système qui est effectué par le plombier lors de la visite d’entretien annuelle.

Pour résumer, le symptôme principal de votre bonne vieille chaudière au fioul en cas de panne, n’est autre que son auto-extinction pour bloquer tous risques de surpression ou de combustion incomplète… Évidemment, le premier réflexe à avoir serait d’appeler un expert en plomberie de chaudière afin de s’assurer d’une intervention en toute prudence.

6 réponses
  1. Pora
    Pora dit :

    Bonjour,
    j’ai une chaudière de marque Idra Ballon 4028 BV franco belge Atlantic.
    Ma chaudière se met en code 11 ce qui indique une panne de ma platine. Pourtant, je l’ai changé mais le code revient, et la chaudière se remet en mode securité. On me conseil de changer la sonde.
    Que me conseillez-vous ?

  2. Antonio
    Antonio dit :

    Bonjour,
    sommes en panne avec notre chaudière au fioul en fonte de De Dietrich Thermique GT110 qui se met en court-circuit dès la mise en marche. Est-ce possible que la pompe mette la chaudière en court-circuit ? Que me conseillez vous?

  3. Graille Daniel
    Graille Daniel dit :

    Bonjour,
    J’ai fais installé une chaudière au fuel De Dietrich type GTUC 1203 à condensation 21 kW en série avec une chaudière bois le 17/12/2011 donc elle n’a presque pas tournée du fait que je brûle de bois sauf l’été pour produire mon eau sanitaire tout fonctionnait bien. L’entretien a été fais par le plombier installateur et par la suite les problèmes de sont aggravés, donc il m’a changé les électrodes et aucun résultat. Elle se met de plus en plus en sécurité. Mon plombier est impuissant devant la panne, ne pouvant joindre aucun technicien de chez De Dietrich que me conseillez-vous et à qui dois-je m’adresser ?

    Merci de me conseiller.
    Cordialement.

  4. Joel Martin
    Joel Martin dit :

    Ma chaudiere basse température Idéal Standard Luna se met systématiquement en sécurité des que j’actionne le bouton de sécurité. Je pense à un problème d’électrodes où d’électro-vannes.
    Veuillez me donner votre avis svp.
    Merci d’avance.

  5. Ismail
    Ismail dit :

    J’ai un problème dans ma chaudière Saunier Duval THEMIS 23 EV. Elle reste toujours allumée par la petite flamme. Elle alimente 10 radiateurs de 10 éléments en aluminium et un serpentin.
    Merci

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

You have to agree to the comment policy.